Quelques perturbations sont à prévoir durant les jours à venir, notamment au niveau de l'affichage des pages du site.

Merci de votre compréhension...

Publiez la fiche sur Facebook !

Forum Actualités d'époque

Archives

Rico 101 (Membre) - 14 Janvier 1982 à 15:10
Il y a 16 ans, jour pour jour : mardi 14 Janvier 1986
DRAME DANS LE DESERT AU PARIS-DAKAR

Une tragédie endeuille le Paris-Dakar. Ils sont tous morts : Thierry Sabine, l'organisateur du raid, le chanteur Daniel Balavoine, pour qui c'était le premier vol en hélicoptère, Nathaly Odent, une journaliste du "Journal du Dimanche", le pilote suisse François-Xavier Bagnaud et Jean-Paul le Fur, un technicien de RTL.

L'accident s'est produit vers 18h30, à 8 km de Gourma-Rharous. On suppose que, pris par la nuit, le pilote a voulu se poser, mais l'hélicoptère a heurté une dune et l'engin a explosé.
Pourtant, François-Xavier Bagnaud était un pilote très expérimenté. Aussi certains se demandent si Thierry Sabine, passionné de pilotage, et qui était assis à la place du copilote, n'avait pas pris les commandes, comme il le faisait de temps à autre.

L'hélicoptère avait décollé de Gao à 17h. Les occupants avaient l'intention de rejoindre le bivouac de Gourma, et ils s'orientaient à la lumière des phares des voitures participant au raid.
La nouvelle du drame a semé la consternation parmi les organisateurs et les concurrents du Paris-Dakar.

Source : Chronique du 20ème Siècle
 
Fonzy (Invité) - 29 Janvier 1982 à 22:59
Le fait d'actualités qui m'a le plus marqué à cette époque, c'était la mort de Romy Schneider et celle de Grace Kelly. Ainsi que le mariage de Lady Di (J'étais petite).
Rico 101 (Membre) - 30 Janvier 1982 à 09:28
Dans la série carnet nécrologique, les disparitions de Daniel Balavoine, Coluche, Thierry le Luron et Dalida m'ont également marqué.
 
Mistigree (Invité) - 23 Mars 1982 à 00:16
La mort de Balavoine sans contexte... Je revenais de l'école dans le bus quand je l'ai appris à la radio et au fond de moi je me disais "pourvu que j'ai mal entendu, pourvu que ça soit Marc Lavoine ou Daniel Lavoie" (j'ai rien contre eux, mais j'aimais beaucoup Balavoine !!).
Y'a aussi eu Tchernobyl...
 
Lili (Invité) - 21 Juin 1982 à 17:52
Balavoine et Coluche étaient 2 hommes d'exceptions. C'est malheureux ce qui leur est arrivé. 1986 restera une année maudite !!
 
Jean-Yves S. (Invité) - 1er Octobre 1982 à 21:50
Je recherche la date et le lieu de naissance de Thierry Sabine. Merci.
 
156 (Invité) - 1er Septembre 1983 à 17:49
C'est vrai que 1986 n'est pas une trés bonne année : Tchernobyl, la navette Challenger, la mort de Balavoine...
 
451 (Invité) - 18 Février 1984 à 01:27
moi ce que je retiens de l'année 1986 c'est madonna jetant sa petite culotte au parc de sceau devant plus de 100 000 spectateurs :p
The Dawn (Membre) - 12 Avril 1984 à 15:50
Ben du côté tragique, moi je me souviens des otages au Liban: Marcel Carton, Marcel Fontaine,Michel Seurat, Jean-Paul Kauffmann, Geroges Hansen et Jean-Louis Normandin. Seul Michel Seutrat n'est pas rentré, assassiné par ses ravisseurs. Je crois d'ailleurs que le coprs n'avait pas été retrouvé.
Je me souviens que sur Antenne2 à l'époque, tous les journaux commençaient par donner le nom des otages, puis le nombre de jours de captivité et ça terminait par "les otages français n'ont toujours pas été libérés".
Les derniers otages ont été libérés en 1988. Ils ont déposé une plainte en 2002 pour qu'une enquête soit ouverte sur les conditions d'enlèvement et de détention ainsi que les circonstances de leur libération.

D'un autre côté, il y a eu Bhopal en Inde, avec la catastrophe chimique de l'usine américaine Union Carbide. Des milliers de morts pour une erreur grossière et un manque de personnel. Entre 3500 et 7500 morts liés à une exposition directe au gaz.
Aujourd'hui il y a eu environ 16000 mort et environ 500 000 blessés.
The Dawn (Membre) - 12 Avril 1984 à 16:09
Encore une catatstrophe mais cette ois-ci naturelle.

Le 13 Novembre 1985, à 23h3O, une coulée de boue dévaste la ville d'Armero en Colombie.
Le volcan Nevado del Ruiz, situé à 40 km, est brusquement entré en éruption deux heures avant. En quelques secondes, une petite partie (10% seulement) de la glace et les neiges éternelles qui recouvrent le volcan à son sommet fondent sous l'action de la chaleur.

La terre qui a déjà subi une pluie de cendres 3 semaines auparavant, ramollit dans le même temps.
Tous les ingrédients sont là pour une coulée de boue.
Emportant tout sur son passage, fragments de glace, bouts de bois et dépôts divers, la coulée (lahars) dévale vers Armero en grossissant dangereusement.

Le raz de marée boueux, guidé au nord par le lit de la rivière Azufrado et au nord-est par la rivière Agunilla, suit les flancs du volcan. Le lit de la rivière Agunilla

Le flot atteint jusqu'à 80 km/h. Les deux rivières Azufrado et Lagunilla forment ce "V" géant dont Armero est le triste point de rencontre.
Le torrent de boue fait déborder la rivière qui longe la ville. Celle-ci ensevelit toute la cité. Il ne restera que 80 maisons sur 4500.
Le spectacle est apocalyptique : 25 000 personnes trouvent la mort.


(source: www.prevention2000.org)
The Dawn (Membre) - 19 Avril 1984 à 16:32
Petite précision concernant la catastrophe d'Armero: je pense que bon nombre d'entre vous ont entendu parler de cet évévement à l'époque. Je pense aussi que certains doivent se rappeler l'image de cette petite fille prise au piège dans les décombres de et dont seule la tête dépasse de l'eau et qui s'exprime devant une caméra.
Elle mourra avant l'arrivée des secours. Sans une plainte...
j'ai encore une boule, là, rien que d'y penser.
Marty McFly (Membre) - 9 Mai 1984 à 12:45
Deux catastrophes en Octobre 1987 :
_ Le Krack Boursier (Lundi Noir) à la bourse de Wall Street
_ La violente tempete dans l'Ouest de la France et en Grande-Bretagne
 
OMar (Membre) - 28 Juin 1984 à 21:44
La petite fille d'Armero s'appelait Omayra et elle avait 12 ans, c'est à dire mon age à l'époque... ça vous fait relativiser...
C'est, avec Bhopal en décembre 84, probablement le drame qui m'aura le plus marqué dans ces années-là...
J'en ai encore les larmes aux yeux.
Pour continuer dans les larmes, d'autres comiques sont disparus ces années-là; de Funès en janvier 83, Le Luron en Novembre 86.
Côté sport, ce sont les bleus de 84 et 86 (ah! mes albums Panini :'-) ), les JO de Los Angeles et Carl Lewis, les duels Hinault-Fignon, Prost-Senna, etc...

Réagissez à ce sujet !

Votre pseudo :
Votre email :
Code à recopier :
Commentaire :
 
Temporairement désactivé. Merci de votre compréhension...

Rejoignez nous sur Facebook !